Bordeaux, un marché immobilier trop convoité ? 
Marché immobilier Bordeaux

Depuis maintenant plusieurs année la ville de Bordeaux séduit bons nombres de français de part son cadre de vie agréable, petite ville, bien desservie à la fois proche de l’océan et la montagne. 

Des envies cependant partagés par un trop grand nombre de Français ? Le prix de l’immobilier ne cesse de grimper, avec +58,6% sur les 10 dernières années (source SeLoger).
Un marché bordelais sous haute tension qui suite à cette fièvre acheteuse à conduit un désertification des biens immobiliers sur le secteur. La LGV a été l’élément déclencheur de la frénésie parisienne, suivi plus récemment par le confinement où des maisons se vendaient sur photo et/ou visite virtuelle. Bien qu’aujourd’hui, on observe un retour à la normale avec une demande moins forte (par conséquent des biens qui restent plus longtemps sur le marché), Bordeaux et son agglomération reste sous tension et les prix au m2 n’ont pas baissé. 

Les prix bordelais continuent leur ascension a un cadence moins rythme, ce qui vaut à la ville de Bordeaux, la métropole la plus chère. L’accès à la propriété dans le secteur de Bordeaux est devenu compliqué pour les habitants de la région et la jeune génération. 

Bordeaux, marché immobilier convoité
Source : SELOGER

De nouvelles tendances ont émergé (notamment à cause du confinement)

Sur l’ensemble du territoire Français, le confinement a fait émerger de nouvelles tendances en matière d’immobilier. Bordeaux n’échappe pas à ces nouvelles envies. 

L’une des principales tendances que nous pouvons retenir est le désir d’avoir un extérieur que ce soit jardin, terrasse, balcon… c’est devenu un critère incontournable. Le télétravail d’abord imposé aux entreprises à lui aussi développer de nouvelles tendances en matière de travail. Beaucoup ont continué à travailler depuis chez eux comme par exemple les parisiens avec cette volonté d’avoir une nouvelle résidence semi-principale oscillant entre Paris et Bordeaux.

La campagne bordelaise a également séduite les Français en quête de plus de tranquillité et d’espace. Le prix au m2 sont également plus abordables en comparaison au centre ville de Bordeaux.

Bordeaux séduit également les investissements 

La pierre est une valeur refuge. Les investisseurs restent friands de la Belle Endormie afin de se constituer un patrimoine, s’assurer des revenus complémentaires et/ou anticiper leur retraite. Attention tout de même au type d’investissements envisagés, le taux de rentabilité à Bordeaux reste très faible.
Des villes comme Pessac, Lormont ou Le Bouscat séduisent de part la qualité des transports publics et la proximité des universités.

Et vous, séduit par Bordeaux ? 

Retrouvez tous nos biens immobiliers à la vente ICI

Plus
d'articles

Comparer les annonces

Comparer
LOGO BH H J+B