Covid 19 : Impact sur le marché immobilier
Bordeaux Garonne

Alors que le gouvernement annonce une crise financière encore plus forte que celle de 2008, nous pouvons nous demander quel sera l’impact de cette crise sur le marché immobilier ?

Notre équipe vous a recueilli les principaux changements sur le marché :

  • Premièrement, nous nous préparons au fait que beaucoup d’acheteurs seront réticents à l’idée de visiter des biens par peur de s’exposer à la contagion.
    Durant le confinement, de nombreuses agences auraient pris conscience de l’importance de la digitalisation. 

Chez Bordhome, c’est une priorité. Chacun des biens présents sur le site dispose de sa visite virtuelle. Cette technique permet aux potentiels futurs acheteurs de visiter une maison ou un appartement depuis chez lui et dans les moindres détails (pour en savoir plus sur la visite virtuelle, c’est ici).

Les visites physiques seront réalisées avec toutes les mesures sanitaires nécessaires et seulement si la visite virtuelle a été effectuée au préalable. 

  • Deuxièmement, les types de recherche risquent également d’évoluer. Durant cette période, beaucoup de propriétaires ou locataires se sont rendu compte de l’importance d’avoir un extérieur. Certains citadins souhaiteront sûrement acquérir des biens au calme et proches de la nature, comme par exemple cette jolie maison à Bordeaux Caudéran.
  • Bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs : la marge de négociation sur les prix des biens sera plus élevée. Cependant, les banques seront beaucoup plus sélectives dans l’attribution des crédits. 

Notre agence propose un tarif unique qui ne dépend pas uniquement du prix de vente mais bel et bien du travail que nous effectuons. Nos honoraires sont fixes et laissent donc une plus grande liberté à l’acheteur (pour s’informer sur les différents types d’honoraires immobiliers qui existent, c’est ici).

  • Le catalogue de biens sur internet va s’élargir considérablement  grâce aux personnes n’ayant pas pu mettre en vente leur maison ou appartement durant le confinement. L’offre sera nettement supérieure à la demande. 

Concernant les prix, pour le moment, on ne parle pas de baisse dans le secteur de l’immobilier. Cependant, si le confinement se réitère, les ventes puis les prix de l’immobilier risquent de baisser significativement
(vous souhaitez consulter notre catalogue ? c’est ici).

Malgré tout, les moyens financiers des ménages et les conditions de financement sont meilleurs qu’en 2009. A court terme, beaucoup souhaiteront reprendre leur projet immobilier stoppé à cause du confinement. Les vendeurs restent optimistes

En Allemagne, le marché a repris, les prix se maintiennent, les visites ont lieu sous conditions, de nombreuses agences travaillent. Nous pourrions donc espérer une reprise identique en France à la suite de ce déconfinement. 

Plus
d'articles

Comparer les annonces

Comparer
LOGO BH H J+B