Immobilier : les tendances 2021

Le développement du digital 

Depuis le premier confinement, nous avons remarqué un très fort développement de l’utilisation du digital dans l’immobilier.
Entre la dématérialisation des documents officiels, actes notariés, signature électronique (autorisée depuis avril 2020) et le développement des visites virtuelles, le digital a permis de redynamiser un marché à l’arrêt en cette période de crise.

Professionnels et particuliers ont du s’adapter rapidement à de nouveaux modes de fonctionnement pour maintenir une activité, ou mener à bien leur projet immobilier.

Le marché de l’ancien résiste ! 

Le marché de l’ancien a été le plus épargné sur l’année 2020 et le premier trimestre 2021.
L’activité des transactions se poursuit à un rythme élevé, malgré les différentes périodes de confinement.
De plus, le marché du neuf est en très fort recul, avec des retards de chantier, des mises en suspens de programmes, un manque d’acheteurs …

De nouveaux critères d’achat 

Les Français ont de nouvelles attentes en terme d’achat, et ils ne cherchent plus les mêmes choses depuis cette crise sanitaire.

En effet, le fait d’avoir un espace extérieur devient indispensable pour bon nombre d’entre eux.

Le télétravail, adopté dans beaucoup d’entreprise, pousse d’autant plus les acheteurs à s’éloigner des métropoles et ainsi acquérir un bien plus grand.
Cette tendance devrait perdurer dans les prochaines années avec la démocratisation de ces nouvelles manières de travailler.

La qualité de vie 

Les Français reconsidèrent les “Villes Moyennes” longtemps délaissées par les actifs, notamment pour  la tranquillité, la proximité avec la nature, le coût de la vie, les logements plus spacieux.

L’accès aux prêts immobiliers facilité

En cette période de crise, l’accès aux prêts, les conditions d’obtentions sont facilités pour permettre à un plus grand nombre d’accéder à la propriété.

Pour exemple, la durée maximale des crédits peut atteindre 27 ans au lieu de 25 ans ; la part des mensualités d’emprunt est portée à 35 % des revenus des ménages au lieu de 33 %.

Les taux d’intérêts sont également revus à la baisse, avec une moyenne de 1,14% sur toute l’année 2020, un record !

Alors, vous aussi vous souhaitez vous lancer et devenir propriétaire ?

N’hésitez pas à contacter nos équipes qui restent à votre disposition pour vous accompagner dans tous vos projets !

Comparer les annonces

Comparer